OBOLE.org : pour manger librement.


La Loi SÉCURITÉ VITALE : pouvoir s’alimenter partout pour 0,20 euro !
Tout le monde peut avoir faim et manquer d’argent : il suffit d’avoir perdu son porte-monnaie, ou de connaitre une fin de mois ou de soirée difficile…

Retraités, salariés, précaires ou sans emploi, tout le monde est concerné, à la ville comme à la campagne.

 

Des sachets alimentaires dans toutes les épiceries
Les associations ne sont pas partout, ni ouvertes 24/7, et leur fréquentation est souvent ressentie comme stigmatisante et discriminante.

Tandis que les épiceries, superettes et supermarchés sont partout et anonymes.

Obole.org, Loi Sécurité Vitale

 

Le sachet alimentaire : une pâte nutritionnelle équilibrée
Ce genre de pâte est utilisé pour lutter contre la malnutrition. Son coût de fabrication est ridiculement bas : de l’ordre de 0,30 euro la ration équivalente à un repas.

Obole.org, Loi Sécurité Vitale

 

Une loi pour manger librement
Notre objectif est de faire voter une loi, la loi SÉCURITÉ VITALE, pour que ce soit l’État qui distribue de tels sachets DANS TOUTES LES ÉPICERIES de France.

Pour info, le coût pour l’État serait de l’ordre de 5 millions d’euros par an : une misère…

Obole.org, Loi Sécurité Vitale

 

Inscrivez-vous à la newsletter : cliquez ici
Je vous contacterai à chaque événement (par exemple, l'épicerie de l'Assemblée Nationale, ça vous tente ? ;)

 

RENDEZ-VOUS BIENTÔT POUR TESTER LES SACHETS !
L’association Obole.org organisera la distribution de sachets alimentaires dans l’épicerie « Chez Habib », rue Édouard Vaillant à Montreuil de 15h à 19h, un samedi d'avril où il fera bon discuter et siroter en musique devant son étalage de (magnifiques) fruits et légumes.

Je vous ferai goûter un exemple de sachet alimentaire (plutôt bon, à base d'arachide), je vous expliquerai l'idée, le projet et les objectifs en place, et je répondrai à toutes vos questions. On va aussi filmer ça ;)

Obole.org, loi Securite Vitale

 

PLUS D'INFOS :

L'idée : 0,20 € pour le consommateur et 0,50 € pour l’État
Le consommateur ne paye que la marge de l’épicier : 0,20€.
L’épicier, lui, se fournit gratuitement chez son grossiste (METRO par exemple).
Le grossiste et le fabricant sont payés par l’État.

Tout le monde y gagne :
Moins de vols ou d’alternatives illégales, moins de vulnérabilité face aux mafias.
Et pour la société, moins de frais de police et de justice …et plus de respect.


Contact : pierrem@pierrem.fr